Actualités

Semoctom - distribution de compost

Dans le cadre de la journée mondiale de la Terre (https://www.un.org/fr/events/motherearthday/  ), le SEMOCTOM propose une distribution de compost au mois d’avril. 

Le Samedi 20 avril 2019, une distribution gratuite aura lieu dans les déchèteries de Béguey, de St Léon et de St Loubès (dans la limite des stocks disponibles soit 25 tonnes par déchèterie).   Les quantités seront limitées à une petite remorque par foyer, il faudra présenter son SEMOCODE* en tant que justificatif d’identité mais le retrait de compost ne sera pas décompté des droits annuels de l’utilisateur (visites et quantités).  Important : l’usager désireux d’obtenir du compost devra porter ses outils pour charger son contenant (remorque, baste, sac…).

 

En cette journée mondiale, il est intéressant de rappeler que la déchèterie n’est pas incontournable pour gérer ses déchets verts :

Il est d’ailleurs toujours possible de s’équiper d’un kit de compostage à 10,41 € TTC (composteur de 400L + mélangeur + bioseau) en contactant Mme Richard au service « équipements » du SEMOCTOM ( 05-57-34-33-39 ) ou en se déplaçant au Semoctom, 9 route d’Allégret 33670 à Saint-Léon du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Le mulching est également une solution qui permet de tondre sans ramasser l’herbe. La tondeuse (avec fonction mulching) coupe la partie haute de l'herbe en infimes parties qui sont redéposées sur la pelouse, pour former un mulch ou paillis. La tonte, par broyages multiples de l'herbe, passe presque inaperçue, puisque l'herbe hachée s'insinue entre les brins de la pelouse, où elle s'y décompose. L'herbe broyée sert alors d'engrais naturel au gazon.

Le broyage est un autre moyen d’éviter le passage en déchèterie. Les habitants peuvent louer ou acquérir un broyeur, ils pourront enrichir leur compost ou pailler leurs arbres et massifs afin de limiter l’évaporation d’eau en été et à plus long terme d’enrichir leur sol.

Le Semoctom propose d’ailleurs aux communes de venir broyer les végétaux des administrés sur site (sous conditions de mise à disposition d’un terrain répondant aux prescriptions techniques).  D’ores et déjà 13 communes peuvent proposer ce « service plus » à leurs habitants. Pour connaitre les préconisations techniques d’installation de ces aires, les communes peuvent contacter Jerome Parisse au 05-57-34-26-94.

• A propos du SEMOCODE (code d’accès aux déchèteries) :  

 

Après quelques mois d’utilisation, voici quelques améliorations possibles qui aideront à parfaire le système et sa fluidité :

Attendre que le feu passe au vert pour se présenter sur le pont bascule.Si l’utilisateur choisit son téléphone comme support de son SEMOCODE, il vaut mieux qu’il utilise une application de gestion de cartes de fidélité comme STOCARD (disponible pour iphone ou smartphone android). Cette application permet d’optimiser l’image capturée et facilite le scan lors de la venue de l’usager. Il est également plus simple de retrouver son QR code plutôt que dans un ensemble de photos présent sur son smartphone.Lorsque l’utilisateur scanne son semocode, il n’est pas obligé de coller le code au lecteur. Une distance d’une vingtaine de cm est suffisante. De surcroit, plus la taille du QR code imprimé est grande, plus le scan peut se faire de loin. L’usager doit attendre que la barrière derrière lui se ferme pour scanner son code (en entrée ou en sortie).